Paroisse Ambérieu-en-Bugey et albarine

Paroisse Ambérieu-en-Bugey et albarine

Parcours spirituel Carême

 

Proposition pour le 3ème dimanche de Carême : 

 

"Nous habitons tous la même maison"

 

            Capture.JPG

 

Changer de regard sur la création

 

Pendant le carême, Le CCFD  terre solidaire et la paroisse vous proposent un parcours spirituel pour mettre en œuvre des solutions et construire une terre solidaire.

A travers 5 thèmes différents présentés chaque week-end, nous sommes invités à nous engager dans une transition écologique et sociale pour la maison commune, création de Dieu. Cette maison, le pape François nous invite à l’habiter, afin que chaque créature, humaine et non humaine, puisse s’y sentir chez elle.

 

Notre manière de vivre, de produire, de consommer agit directement sur le climat. En changeant nos comportements dans notre vie quotidienne, en modifiant notre manière d’acheter ou de consommer, nous pouvons avoir un impact réel sur le climat et œuvrer pour davantage de justice sociale. Pour cela il est bon d’établir avec lucidité un diagnostic sur notre manière de vivre. Favoriser les transports collectifs ou les mobilités actives, les voyages à faible empreinte carbone ou refuser la surenchère technologique sont des actions que chacun peut mettre en place. Plus collectivement, le label Eglise verte, soutenu par CCFD terre solidaire et dans lequel notre paroisse s’inscrit, encourage les communautés chrétiennes à s’engager dans une démarche écologique. Il appelle à prendre soin de la Création  et à mener des actions de toutes sortes afin de prendre part à la réduction globale de l’empreinte carbone.

 

                 Capture.JPG

 

Écouter l’appel du Seigneur :

Des changeurs indifférents

 

Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d'ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. » Ses disciples se rappelèrent qu'il est écrit : L'amour de ta maison fera mon tourment. Des Juifs l'interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ? » Jésus leur répondit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois

jours je le relèverai. » Les Juifs lui répliquèrent :« Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais ! » Mais lui parlait du sanctuaire de son corps. Jn 2,14-21 (Le temple relevé en 3 jours)

 

Contempler le monde

 

« Il n’y a pas deux crises séparées, l’une environnementale et l’autre sociale, mais une seule et complexe crise socio-environnementale. Les possibilités de solu-

tion requièrent une approche intégrale pour combattre la pauvreté, pour rendre la dignité aux exclus et simultanément pour préserver la nature »

Laudato Si’ §139

 

Chercher un chemin de conversion pour agir avec amour et justice 

 

L’économie locale de Jérusalem a longtemps bénéficié de l’attrait de son Temple où était honoré le Dieu unique. Mais la limite entre le besoin d’un culte spirituel

et les arrangements matériels pour le permettre est fragile. Même là, la tentation est grande de faire de bonnes affaires. Mais Jésus ne peut pas s’asseoir à

toutes les tables : celle des changeurs qui ne changent rien, doit être renversée au bout du compte. Un appel fort pour allier résistance spirituelle et engagement concret pour dénoncer les scandales de notre temps.

 

 

– Recherche effrénée de profits, amour de l’argent nous conduisent à la destruction de notre planète et à l’augmentation de la misère pour une part toujours plus grande de la population. Comment l’Évangile peut m’aider à me concentrer sur l’Essentiel et chercher un mode de vie plus simple ?

 

Offrir une action de grâce au Seigneur

 

Seigneur, aie pitié de ce monde que tu as fait si beau ! Oui, prends pitié de nous, si prompts à détruire et si lents à comprendre le coût de nos actes.

Ouvre nos yeux à la réalité et nos cœurs à la repentance. Pardonne-nous nos inconséquences, Libère-nous de l’idolâtrie de l’argent, et au nom de Jésus

ouvre, s’il te plaît, devant nous le chemin de la justice et d’un mode de vie respectueux de Ta Création. Extrait de « Prends pitié de ce monde si beau »

tiré d’une célébration œcuménique, paru dans Prier n° 303

 

 

Et toujours : la visioconférence "écologie intégrale : s'engager c'est possible", voici le lien qui permet de la revoir : https://vimeo.com/515638274

 

 



06/03/2021

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 856 autres membres